Gériatrie

Depuis quelques décennies, les établissements pour personnes âgées sont soumis à  des évolutions économiques, sociétales et politiques qui leur imposent de grands changements dans leurs pratiques et leurs organisations : l’évolution des maladies chroniques, l’augmentation de la dépendance, l’incidence de la maladie d’Alzheimer et des syndromes apparentés, des contraintes économiques et réglementaires de plus en plus fortes…

Fort de ce constat, APSIS Santé accompagne les établissements du secteur médico-social pour personnes âgées et les établissements de soins gériatriques dans leurs projets stratégiques, organisationnels et architecturaux :

  • Etudes stratégiques
    • Analyses territoriales : profil sociodémographique de la population, taux d’équipements, orientations des politiques pour le territoire…
    • Etudes d’opportunité : augmentation des capacités, création d’unités : CSG, PASA, UVA, accueil de jour, hébergements temporaires…
    • Etudes de faisabilité de modernisation : 
      « humaniser et moderniser son Etablissement d’hébergement pour personnes âgées »
      – en savoir +
    • Accompagnement au montage de dossiers d’appel à  projet
    • Audits de fonctionnement (qualité de l’accompagnement et de la prestation, organisation soignante, fonctions logistiques…)

 

mains_personne_ageeUn souhait toujours plus prononcé de maintien à  domicile, partagé par les personnes âgées, leurs proches et encouragé par les pouvoirs publics à  l’instar du renforcement du dispositif de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et de l’adaptation des domiciles initié par la « Loi d’adaptation de la société au vieillissement »

 

Des Etablissements de gériatrie en pleine évolution

  • Le vieillissement de la population et l’incidence de la maladie d’Alzheimer et syndromes apparentés. D’ici 2050, 1 personne sur 3 sera âgée de plus de 60 ans contre 1 personne sur 5 aujourd’hui. Combiné au souhait de maintien à domicile, il en résulte que l’âge d’entrée en établissement recule de plus en plus et ceci associé à un degré de dépendance physique de plus en plus important.
  • Des contraintes réglementaires et qualitatives de plus en plus lourdes : règles de sécurité incendie et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduites, négociation des CPOM, inscription dans les démarches qualités d’évaluations internes et externes…

Malgré ces mutations difficiles, les établissements s’adaptent pour remplir leur mission première. Ainsi, selon une étude DRESS d’octobre 2013 – Vivre en établissement d’hébergement pour personnes âgées à  la fin des années 2000 – 86% des résidents vivant en EHPA et EHPAD depuis de 6 mois déclarent y vivre très bien ou plutôt bien.

 

Nos valeurs

L’intérêt et le respect des personnes âgées

Nos valeurs sont ancrées dans le respect profond de nos anciens et de leurs droits fondamentaux : le respect de l’identité, le droit d’avoir un « chez soi », à la bientraitance, à la dignité, à la citoyenneté, à la liberté de choix, à la qualité de vie.

 

L’innovation et la personnalisation

main_personne_agee_avec_tabletteNous refusons toutes notions de standardisation des pratiques et des lieux de vie. Chaque établissement, de part sa localisation géographique, son environnement, son histoire et ses traditions est unique. Notre conseil, même s’il s’inspire des retours d’expériences et bonnes pratiques d’autres établissements, se doit d’être personnalisé et adapté à  la spécificité de chaque situation.